Quand c’est gratuit, c’est vous le produit !

De plus en plus de personnes s’offusquent de l’utilisation par certains services web de leurs données personnelles à des fins commerciales. Facebook, Youtube, Google et autres sont régulièrement pointés du doigt. Comment ces sociétés osent-elles utiliser nos données pour les monétiser ?

C’est également le genre de discours que j’entends de la part de personnes travaillant dans les médias, la communication et le web ; de leur part je trouve cela d’autant plus hypocrite que la publicité les financent

On le sait bien, dans la vie rien n’est gratuit.
Pourquoi Facebook, Twitter, Google, Youtube sont-ils gratuits pour l’utilisateur ? Comment se rémunèrent ces entreprises ? C’est très simple à comprendre en fait : lorsque c’est gratuit c’est vous le produit!

Si on vous donne la possibilité d’utiliser un service gratuitement, c’est que celui-ci doit bien gagner de l’argent d’une façon ou d’une autre afin de pouvoir fonctionner. En échange de la gratuité, celui-ci va utiliser vos données d’utilisation pour les monétiser.

Il est assez amusant de constater que ceux qui souhaitent utiliser un service sans délivrer leurs datas refusent pour la plupart de payer celui-ci pour éviter ce problème.

Vous trouvez ça choquant ?
On paye pour avoir accès à certains médias (TV, radio, presse) et en plus ces médias utilisent vos données à des fins publicitaires. Il est vrai que les données sont moins précises que les données utilisées par les services web. Pourtant sur le principe cela ne choque personne.

Un journal comme 20 Minutes est gratuit parce qu’il fonctionne uniquement avec des revenus publicitaires, donc par la monétisation de son audience, donc de vos données. Vous pensez que les fichiers d’abonnés dans la presse (contenant des données très précises sur les clients) ne sont pas revendus ou échangés à d’autres sociétés ?

Qui serait prêt à payer CHF 30.- par mois pour utiliser Facebook sans publicités et donc sans l’utilisation de ses données ? Ou payer CHF 15.- pour lire Le Temps sans publicités ? On vit dans une société assez cynique où les gens veulent tout gratuitement sans contrepartie.

Il existe des extensions et autres logiciels qui permettent de bloquer les publicités sur le web et de s’assurer que votre parcours ne soit pas suisi et donc que vos données ne soient pas stockées. Pour le moment vous pouvez continuer à utiliser la majorité des services en utilisant ces systèmes de blocage, mais pour combien de temps ? Le jour ou vous ne pourrez plus utiliser Google sans livrer une partie de vos données, est-ce que vous allez arrêter d’utiliser Google ? J’en doute.

Il ne faut pas oublier non plus que les données utilisées par Facebook, par exemple, sont celles que vous avez bien voulu lui donner. Personne ne vous a obligé à partager votre vie personnelle sur ce site.

En conclusion, si Google, Facebook ou 20 Minutes sont gratuits… c’est que vous êtes le produit! Donc assumez-le, ou payez pour garder votre intimité.

Article rédigé pour Cominmag.ch

Partager cet article