L’Open Graph, une belle opportunité pour les marques

L’Open Graph de Facebook 

L’Open Graph est un protocole qui permet d’aller puiser dans la base de données de Facebook, au sein de laquelle sont contenues toutes les informations enregistrées sur le réseau social (Social Graph). Il permet aux entreprises l’utilisant de redéfinir les contours de la relation qui lie un prestataire de service ou un fournisseur à son client en adaptant son offre de façon automatique.

Il donne aux professionnels la possibilité de créer un bouche-à-oreille virtuel, le tout, en bénéficiant de la confiance et de l’affection portée à Facebook par les utilisateurs du réseau social. Il suffit de lier le site internet du professionnel ou de la marque à la base de données de Facebook, par la création d’un compte via le profil de l’utilisateur par le Facebook Connect.

Dans un premier temps, cette simple création de compte sur un site professionnel – via le profil Facebook de l’utilisateur – permet une recrudescence des inscriptions. La raison est simple :la démarche est considérablement simplifiée.

Ce qui était un frein, tant au niveau de la perte de temps que par rapport à la difficulté toujours existante de confier des données personnelles à des sites dont l’utilisateur ne connait pas grand-chose, devient un gage de sérieux.

Il permet à la marque de bénéficier de la popularité et du lien d’affection qui lie les utilisateurs au réseau social Facebook, créant de facto un sentiment de sécurité.

Mais les perspectives d’actions ne s’arrêtent pas là. Une fois le profil Facebook identifié, le site pourra avoir accès à toutes les informations contenues dans le profil de l’utilisateur, comme la liste de ses amis, les événements auxquels il va participer, les produits qu’il aime… Absolument toutes les informations utiles pour percer à jour les centres d’intérêt et les motivations de l’utilisateur. Au total, c’est plus de quatre cents milliards d’actions qui ont été partagées au mois de mars 2013 sur le réseau Facebook.

Il s’agit d’un outil incroyable qui permet aux marques d’affiner leurs offres et de générer un bouche-à-oreille automatique, en mettant en avant les produits achetés, regardés, lus, écoutés ou appréciés par les amis de l’utilisateur.

Cette méthode a pour corollaire de rassurer le consommateur sur son choix potentiel, mais également de le pousser à en faire de nouveaux en s’appuyant sur les recommandations virtuelles de ses amis. Lorsque l’utilisateur se rend sur un site, la marque peut aussitôt afficher la liste des amis de l’utilisateur qui y sont inscrits, les achats qu’ils ont effectués, ainsi que les produits qu’ils ont regardés.

Il permet également d’anticiper les demandes en proposant des offres sur mesure, comme le fait la SNCF. En utilisant l’Open Graph, elle peut présenter aux utilisateurs des moyens de transport pour se rendre aux événements auxquels ils participeront, ou encore proposer un voyage pour aller rendre visite à un ami éloigné le jour de son anniversaire.

On peut imaginer toutes sortes d’applications à partir de cette base de données, comme l’opportunité pour les sites marchands de proposer des cadeaux pour les amis de l’utilisateur quelques temps avant la date d’anniversaire, ou encore la proposition d’envoi d’un bouquet de fleur ou d’une boîte de chocolat à une personne qui semble avoir retenu l’attention de l’utilisateur. Des sites de locations d’appartement mettent en évidence les liens d’amitié qui peuvent unir le locataire et le bailleur pour plus de confiance…

L’utilisation du levier de la recommandation sociale devient une arme redoutable en matière d’e-commerce autant qu’en matière de marketing.

Article publié dans le numéro de juin de Cominmag.

L’Open Graph de Facebook

Partager cet article